Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Une semaine maintenant que Dorian a raconté l’épisode de la mort de Violette à Abigaëlle. Une semaine maintenant qu’Abigaëlle se sent encore plus liée à son maître que jamais. Elle est fière de se dire que cette Gabrielle, pour qui les yeux de Dorian brillent d’admiration lorsqu’il parle d’elle, l’a appris d’un tiers, alors qu’elle, son maître a eu assez confiance en elle pour la lui confier. Et aujourd’hui qu’elle s’est entendue avec lui pour ne pas venger le meurtre de sa maman par la mort de sa rivale, la fillette a remplacé son désir de réparation par celui de surpasser celle qui usurpe sa place dans le cœur de son maître.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Ce jeudi semble prometteur. L’hiver est bien amorcé et pourtant la saison est douce. Les pulls et manteaux sont certes inévitables, mais le soleil est apaisant. Après le lycée, Gabrielle monte dans le bureau du directeur des Deux Sous. Ses hommes ont reçu l’ordre de la laisser passer après qu’il l’ait appelée, ce matin, pour la prévenir qu’il avait ses informations.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Le mois de février bien entamé, les journées sont courtes et la nuit est tombée depuis presque deux heures, maintenant. Abigaëlle cuisine le repas, souriante. Joyeuse, au souvenir de la confidence de son maître, ce matin.
« Depuis plus d’un an que tu suis mon enseignement, tu as fait de tels progrès que je n’aurai bientôt plus du tout besoin de retenir mes coups contre toi. »

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

— Pas un seul survivant, une vraie boucherie. J’sais pas qui en voulait à Lamentice, mais il a réussi son coup, remarque un des policiers venus au départ pour aider leurs collègues, mais qui ne peut plus que constater les faits.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

La mi-février a commencé avec un grand soleil cette année. Mauvais pour les récoltes pourraient penser les agriculteurs voisins de Dorian. Car tout comme la maman d’Abigaëlle lui disait, quelques années plus tôt, lorsqu’elle se plaignait du gel de ce mois d’hiver : « Mieux vaut dans son troupeau un loup qu’un mois de février trop doux. »

Partagez sur FacebookPartagez sur Google PlusPartagez sur Twitter